« Les nouveaux sauvages » (Relatos salvajes) de Damián Szifron

Critiques

Qui ne s’est jamais imaginé exploser et tout casser par sentiment de colère, vengeance ou injustice ? Les personnages ici passent à l’acte et font de ce film un exutoire féroce bien immoral. Jouissif, certes, – même si le sourire jaunit parfois – mais quelque peu borné : bien que cinglant, l’effet sketch limite ce qui aurait pu être une réflexion approfondie sur la violence latente de nos sociétés à de l’anecdotique.

7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s