« Souvenirs de Marnie » (Omoide no Marnie) de Hiromasa Yonebayashi

Critiques

Un dessin animé estampillé Ghibli était jusqu’alors un rendez-vous à ne jamais manquer. Le rituel toucherait-il à sa fin ? Si le graphisme demeure typique du célébrissime studio japonais, cette histoire d’orpheline chagrine, même teintée de fantastique, manque grandement de magie et de poésie. La mièvrerie n’est jamais très loin. Maître Miyazaki – jeune retraité – comme vous nous manquez !

5.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s