« Mon fils » (Dancing Arabs) de Eran Riklis

Critiques

A force de valser entre les genres – fable comique à l’italienne, idylle à la Roméo et Juliette et drame familial – ce film israélien finit par s’éparpiller et perdre un tant soit peu son spectateur. Son message touche néanmoins en nous rappelant qu’en dépit d’un contexte plombé au quotidien par le conflit, l’occupation et la ségrégation, l’envie de vivre et d’aimer demeure encore et toujours.

6.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s