« Le dernier loup » de Jean-Jacques Annaud

Critiques

Après l’ours et le tigre, Jean-Jacques Annaud ajoute le loup à son bestiaire cinématographique en adaptant, sur demande du gouvernement chinois, un best-seller local. Point faible du film, l’histoire convaincra difficilement les plus jeunes, de par sa longueur et sa relative complexité, de même qu’un public adulte, vite lassé, voire agacé, par cette approche anthropomorphe et pleine de naïveté de l’animal. Une 3D peu exploitée parachève les regrets. Néanmoins, demeurent les steppes vives de Mongolie et le dressage spectaculaire de ces canidés au regard fascinant. Le making-of, s’il y a, devrait au final susciter un intérêt plus grand que le film lui-même.

6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s