« La tête haute » de Emmanuelle Bercot

Critiques

Malony, jeune garçon à la dérive, pourrait être le jumeau de Steve, héros inoubliable du Mommy de Xavier Dolan : même blondeur angélique, même regard plein d’aigreur et d’incompréhension, même envie d’aimer et d’être aimé. Son univers se limite au bureau d’une juge des mineurs, aux foyers d’accueil successifs et autres camps de redressement, sans échapper à la case prison. En totale rupture face aux autorités législatives et administratives au jargon si impersonnel et imperméable, ce bâton de dynamite prêt à exploser à la moindre étincelle a-t-il une once d’espoir de rédemption et d’intégration ? Cinéma bruyant, brut, voire brutal, tension de tous les instants, émotion à fleur de peau… On en ressort sonné, violenté, mais impressionné par tant d’humanité. Sur le chemin tortueux de Malony, rares sont les mains qui se tendent… A lui d’accepter de les saisir s’il souhaite s’en sortir… la tête haute.

8.5/10

Publicités

2 réflexions sur “« La tête haute » de Emmanuelle Bercot

  1. Magnifique film, mais très boulversée en sortant, pendant un bon moment. Excellents acteurs. J ai aimė ta description !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s