« Comme un avion » de Bruno Podalydès

Critiques

Michel le bienheureux, jeune quinqua au bord de la crise, quête l’évasion et les grands espaces. Mais, portant ses rêves comme un pantalon trop large, il ne fait de son odyssée qu’une petite fugue couarde, peinant à larguer les amarres et vite enchanté par les sirènes voisines. Ce film ensoleillé amène un charme de vacances plutôt bienvenu et préconise de laisser le temps au temps. Cependant, l’absence de véritable enjeu finit par faire rimer lenteur et longueur dans le courant de ce fleuve tranquille.

6.5/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s