« Trois souvenirs de ma jeunesse » de Arnaud Desplechin

Critiques

Fidèle à lui-même, Desplechin continue à dérouler le fil mythologique de son labyrinthe existentiel, se concentrant ici sur son enfance, son adolescence et la période qui s’ensuit. Incarnés par de jeunes comédiens pleins de promesses, ses amants réguliers se séduisent, se malmènent, se quittent et se retrouvent dans un récit littéraire dense et une mise en scène jouant à mélanger les genres. Trop singulier peut-être, le film s’avère d’une richesse telle qu’il ne cesse de nous surprendre et nous déconcerter sans lassitude.

7.5/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s