« The summer of Sangaile » de Alanté Kavaïté

Critiques

Sangaïlé, jeune fille silencieuse et pas bien dans sa peau, s’ennuie l’été de ses 17 ans. Seul le meeting aérien voisin semble attiser en elle fascination et crainte. Jusqu’à sa rencontre avec Austé, sorte d’Alice échappée du pays des merveilles, qui l’apprivoise peu à peu, l’ouvre et lui fait découvrir les vertiges de l’amour. Un film à la sensualité délicate sur l’adolescence, la quête difficile de soi et de l’autre. La symbolique des avions voltigeurs pour exprimer les émois de l’héroïne est originale et réserve de très belles images. Sous le soleil et la lune, les paysages lituaniens enchantent, même si au loin l’ombre des cheminées d’usine menace et rappelle un passé moins idyllique. Quand Eros pointe, Thanatos n’est jamais loin.

Pensée du jour : l’amour est de l’acrobatie aérienne.

7/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s