« Mission: Impossible – Rogue Nation » de Christopher McQuarrie

Critiques

Il suffit que les premières notes du célèbre thème de Lalo Schifrin résonnent pour que, le sourire au coin, nous soyons replongés dans un état vaguement nostalgique aux senteurs de madeleine. Car, sous ses airs de grosse machinerie hollywoodienne, Mission : Impossible conserve un charme désuet, presque artisanal, comme le prouvent le traditionnel message autodestructeur révélé dans cet épisode au moyen d’un vieux vinyle et cette scène d’attentat au Wiener Staatsoper sur le divin Nessun Dorma de Turandot, hommage de choix à Sir Alfred, l’homme qui en savait trop. Soit une alternative bienvenue au rouleau compresseur Marvel. Nul besoin ici de vaisseaux spatiaux, monstres extra-terrestres, fourmis ou autre géant vert pour faire le spectacle… Quelques gadgets (hyper)sophistiqués, épreuves irréalistes, génies de l’informatique, véhicules de marque destinés à la casse et cascades en série font la différence. Une giclée de James Bond dans ce cocktail d’action, mais sans la noirceur du personnage, de la superficialité à revendre et beaucoup d’humour, si bien que même Tom Cruise, quelques rides en plus, se joue de sa propre petite taille. Certes, la recette de ce chapitre 5 n’évolue guère et se révèle de par trop mécanique sur la longueur. De ces défis de plus en plus fous, qui n’ont au final d’impossible que le nom, s’ensuit néanmoins un sentiment de confort agréable et distrayant.

Pensée du jour : IMF – Impossible Missions Force – se traduit en français par… FMI.

7/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s