« Coup de chaud » de Raphaël Jacoulot

Critiques

La pluie tombe enfin en trombe sur la terre si sèche, écrasant cette silhouette à l’agonie. Joseph, en sang, titube et, dans un dernier effort, parvient à ouvrir le portail de sa maison, avant de s’effondrer. Qui a poignardé ce simplet virulent honni par le village entier ? On souhaitait un « whodunit » à la Agatha Christie troquant les landes anglaises pour un village perdu dans la France profonde en pleine canicule. Las, le suspens lié au genre tombe vite à plat, plombé par une construction en flash-back ultra-classique. Le film préfère se focaliser sur les comportements humains et cette tendance collective à s’emporter contre un bouc émissaire afin d’expier tous les maux. Soit, mais la caractérologie rurale ne convainc pas totalement alignant des personnages parfois caricaturaux. De même que le rendu de la fournaise ambiante, expression des sentiments intérieurs à une étincelle de l’explosion : l’écran ne sue pas, le malaise perce à peine. Inspiré de faits réels, le film n’est pas irregardable, mais n’aurait pas démérité un dimanche soir sur France 3.

Pensée du jour : « canicule » dérive du mot chien.

5.5/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s