« Fatima » de Philippe Faucon

Critiques

Fatima, mère courage et divorcée, vit seule avec ses deux filles Nesrine, qui commence des études de médecine, et Souad, collégienne difficile. Femme de ménage d’origine maghrébine, elle peine à communiquer en français ce qui engendre frustrations et mécompréhensions. Aussi décide-t-elle un jour de prendre la plume et d’écrire en arabe tout ce qu’elle n’a pu jusque-là énoncer. N’en déplaise à certain(e)s, l’intégration n’est pas une question de race ni de couleur, mais se gagne par l’ouverture, la tolérance et l’éducation. Maîtrisant mal la langue de son pays d’accueil, Fatima, malgré tant d’effort et de volonté, demeure considérée avec dédain ou condescendance, parfois discriminée, le plus souvent ignorée. Consciente de sa condition, elle sacrifiera tout pour que ses filles puissent bénéficier de qu’elle ni reçu ni obtenu. Nesrine, reconnaissante, porte ses espoirs en entrant à l’université. A l’opposé, Souad, la cadette, qui reproche à sa mère de s’abaisser à ramasser la « merde » des autres, crie sa honte et sa révolte. L’interprétation quelques fois hésitante des actrices mécanise un peu le propos. Mais dans le regard de Fatima, s’exprime toute une humanité qui touche et bouleverse.

Pensée du jour : dire à sa mère qu’on l’aime et merci pour tout.

7/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s