« Irrational man » de Woody Allen

Critiques

Tel le beaujolais, il est de tradition que le Woody Allen nouveau débarque chaque année sur nos écrans en pleine saison automnale. Reste à savoir si le millésime 2015 a su satisfaire nos impatientes papilles… Sur le fond noir du générique, les lettres blanches de la typographie Windsor, signature à la fois rassurante et lassante du maître, n’interpellent plus. Mais l’absence du rythme jazzy et joyeux habituel favorisant un silence de plomb laisserait présager une gravité peu commune. Au volant de sa voiture décapotable, Abe Lucas, professeur de philosophie, apparaît pour nous conter son histoire. En dépit de la vive attention que lui portent ses collègues et ses étudiantes, dont Jill, une élève appliquée et amoureuse, il reste en plein désespoir, incapable de combler son vide existentiel. Jusqu’au jour où l’idée de tuer lui redonne un goût certain à la vie. Soit, des éléments plutôt solides pour une comédie mordante à l’humour noir ébène. Cependant, la mixture ne prend jamais et se délie très vite. Encéphalogramme plat pour une première partie qui se contente de se construire paresseusement sur quelques lignes de grands penseurs. Pas de verve, pas de brio, peu de charme. Les paupières vite basses se rehaussent quelque peu à l’évocation du crime, intriguées par les raisons et réactions animant les différents personnages. Vaines sont les attentes, le héros étant considéré comme un « homme irrationnel » dont on précipite la chute dans un final abrupte. Sans la classe décisive de la « balle de match » et l’enivrant parfum du  » bleu jasmin « , ce breuvage n’est qu’un « rêve de Cassandre » auquel on ne croit déjà plus.

Pensée du jour : la gamme de Woody Allen se joue en mode mineur

5.5/10
twitter.com/cinefilik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s