« Le Labyrinthe du silence » (Im Labyrinth des Schweigens) de Giulio Ricciarelli

Séances rattrapage

Dans l’Allemagne de 1958, Johann Radmann, jeune procureur, prend progressivement conscience de toute l’horreur nazie. Malgré l’hostilité ambiante, il s’efforce de réunir preuves et témoins afin de permettre l’ouverture d’un procès national, le procès de Francfort qui se tiendra en 1963.

Film-dossier studieux mêlant l’Histoire à la fiction, tout en s’interrogeant sur un pays d’après-guerre divisé et profondément marqué : faut-il fermer les yeux sur le passé pour pouvoir continuer à avancer ou rompre le silence et affronter enfin ses vrais fantômes ?

(7/10)

LABYRINTHE_120X160_PND5.indd

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s