« 45 ans » de Andrew Haigh

Critiques

Pensée du jour : L’ombre du doute

Kate et Geoff, mari et femme, célébreront samedi leurs noces de vermeil. Mais, le lundi qui précède la fête, Geoff apprend que le corps de Katya, celle qu’il a aimée cinquante ans plus tôt, avant qu’elle ne disparaisse tragiquement en montagne, a été retrouvé sous la glace dans les Alpes suisses. Alors que ressurgit le passé, l’équilibre au sein du couple vacille.

Ecran noir. Le générique initial fait défiler titre et noms en blanc au rythme d’un projecteur de diapositives. Son démodé pour ce couple au long vécu dont l’amour et la tendresse rayonnent encore. Litanie froide à valeur de couperet qui marquera plus tard une révélation douloureuse. Certes, Geoff avait fait part à sa femme du drame qu’il avait vécu dans sa jeunesse, mais il avait omis de s’appesantir pour se préserver et la protéger. Certes, Kate pouvait imaginer un passé à son mari, mais regarder vers l’avenir était plus important. Alors que s’impose la nouvelle, le fossé entre tous deux grandit au fil des jours, décompte inquiétant. Elle lui demande si, sans cet accident, il aurait épousé Katya… Avec un « oui » franc et véritable pour réponse, c’est tous ses repères qui s’ébranlent et l’incertitude qui l’emporte. Comment rivaliser avec le souvenir idéalisé d’une morte ? Comment lutter contre l’autre, l’absente, son fantôme ? Combien de non-dits, quels secrets demeurent-ils encore sous-jacents ? Le doute assombrit le visage digne et très beau de Charlotte Rampling, altière, dure et bouleversante. Son regard si perçant se perd dans la translation d’un roc qu’elle imaginait inébranlable après 45 ans. Durant leur dîner d’anniversaire, lorsque résonnent les premières notes de Smoke gets in your eyes des Platters, chanson phare de leur mariage, les yeux de Kate s’embrument. Son cœur ne brûle plus d’amour, mais se consume de douleur.

8/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s