« Zootopie » (Zootopia) de Rich Moore, Byron Howard et Jared Bush

Critiques

Pensée du jour : Un lapin dans la ville

La bondissante Judy Hopps n’a qu’un rêve depuis toujours, rentrer dans la police. Mais quand on est une petite lapine, pas facile de faire tomber les hauts murs des préjugés. A elle de faire ses preuves en se montrant plus forte qu’un buffle, plus rapide qu’un guépard et plus maligne qu’un… renard. Mais, rien n’est impossible à Zootopie !

Bienvenue dans une métropole où les bêtes ont remplacé les hommes et se distinguent en deux seules classes : les proies et les prédateurs. Pas de panique, tous cohabitent instinctivement en une harmonie presque parfaite, qu’ils déboulent du désertique Sahara Square, du polaire Tundratown, du district amazonien ou du paradis des minis, Rodentia, arrondissements principaux de la capitale. Moins créatif que son compère Pixar, mais pas en manque d’inspiration, Disney s’en sort la hure haute en livrant un dessin animé de bonne facture. Sa patte ? Une intrigue solide, un message point bébête, ainsi que des clins d’œil humoristiques de haut vol avec des animaux à poil et sans culotte et une scène déjà culte impliquant de paresseux fonctionnaires. Si Lafontaine avait écrit une fable intitulée Le lapin et le renard, elle aurait pu se conclure sur cette morale inaltérable : « Le courage, c’est de ne pas avoir peur ».

7.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s