«Good luck Algeria » de Farid Bentoumi

Critiques

Pensée du jour : Citius, Altius, Fortius

Suite à la perte d’un important contrat, la petite entreprise de skis de fond de Sam, qui mise sur la qualité du travail artisanal, connaît la crise. Mais Stéphane, son ami et partenaire en affaires, ancien athlète de haut niveau, croit avoir trouvé la parade pour s’assurer une publicité d’enfer : et si Sam participait aux Jeux olympiques d’hiver sous les couleurs de l’Algérie, son pays d’origine ?

Le nouveau réalisateur Farid Bentoumi rend hommage à son frère et conte son histoire vraie dans ce premier long-métrage plein de jolies intentions et attentions. La trame sportive, qui n’est pas sans rappeler celle de Rasta Rockett et de ses quatre Jamaïcains coincés dans un bob, mise sans surprise ni réel suspens sur l’amateur volontaire égaré dans une ambiance contrastée mêlant pays de soleil et panoramas neigeux. Néanmoins, la comédie tend davantage vers le social en évoquant avec plus ou moins de délicatesse les difficultés économiques des petites sociétés et les complexes identitaires des doubles nationaux. Reste la chaleur réconfortante de voir des gens ordinaires aller au bout de leur folie douce afin de maintenir à flot leurs rêves. Si le final olympique, acmé attendu, est sacrifié faute de moyens, il n’empêche une émotion touchante par sa simplicité.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s