« Green room » de Jeremy Saulnier

Critiques

Pensée du jour : Punk’s not dead

Acceptant un ultime plan foireux pour sauver leur tournée de l’échec, le groupe de punk rock « The Ain’t Rights » se retrouve à chanter sur la scène d’un lieu isolé, rendez-vous des skinheads. Si le set se déroule sans trop d’accrocs, un cadavre dans la loge va quelque peu tuer l’ambiance.

4 petits punks, au milieu de nulle part, un nazillon sort une arme et il n’en resta plus que… Après le western tarantinesque, le drame social de Room et l’horreur à la sauce science-fiction de 10 Cloverfield Lane, force est de constater que le huis-clos genre « échappatoire » est devenu source d’inspiration. La tendance ici est celle d’un « survival » plutôt craignos rappelant les codes du jeu vidéo : choix diversifié d’armes inégales – larsen, extincteur,  cutter, fusil ou pitbull –, nombre limité de cartouches – 3, 2, 1… 0 – et de points de vie – « game over », vous avez perdu. Avec Blue Ruin, son précédent fait, Jeremy Saulnier suscitait l’intérêt en réalisant un film de vengeance inédit, car simplement à hauteur d’homme. Ce nouvel opus s’avère moins réussi quant à la réalisation un peu timide et à l’interprétation parfois approximative des jeunes comédiens. Peinant à lâcher les chiens, l’œuvre oscille entre un premier degré déplaisant et un second trop retenu. Demeure néanmoins la patte décalée et de plus en plus reconnaissable d’un auteur qui signe cette scène – attendrissante presque – d’un molosse enragé jouant les déserteurs pour rejoindre au loin la poitrine de son maître… agonisant.

6/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s