« Dalton Trumbo » (Trumbo) de Jay Roach de Jay Roach

Critiques

Pensée du jour : La chasse au sorcier 

Dans les années quarante, Dalton Trumbo est un scénariste à succès, bientôt mis au ban de la société américaine en raison de son appartenance au parti communiste. Procès, prison, résistance et reconnaissance finale, ce film lui rend hommage.

Tagada, tagada, voilà le Dalton… Petite moustache malicieuse et grosses lunettes sur le tarin, Trumbo fait les beaux jours de Hollywood avec sa plume. Mais dans une époque plombée par la guerre et la paranoïa maccarthyste, ses fossettes couleur rouge font peur. Fidèle à ses amis et à ses principes, l’espiègle, certain et fier de ses droits, ne reniera jamais ses idées, quitte à sacrifier sa liberté, sa vie de famille et son talent. Le travail devient alors sa rébellion et sa machine à écrire une arme de défense et de survie, impliquant pseudonyme, clandestinité et… baignoire. Aussi, les oscars remportés sous un autre nom, au nez et à la barbe de l’Académie bien-pensante, symbolisent son triomphe sur tout un pan de l’histoire d’un pays. Porté avec fierté par Bryan Cranston, enfin en haut de l’affiche, le héros bonhomme et son destin suscitent sans peine l’intérêt. Les archives se mêlent aux reconstitutions et les acteurs d’aujourd’hui se glissent avec une certaine facilité dans le costume des gloires d’hier comme John Wayne ou Kirk Douglas. Un biopic de belle facture, plus didactique cependant qu’émotionnel.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s