« The neon demon » de Nicolas Winding Refn

Critiques

Pensée du jour : Le miroir se brisa

Il était une fois à Los Angeles une frêle jeune fille à la beauté stupéfiante. L’espoir de Jesse, orpheline de province débarquée dans la grande ville, est de percer et de réussir dans le mannequinat. Attirant tous les regards, elle va susciter les convoitises et aiguiser les appétits.

Sur un divan baroque d’un gris métallisé s’étend le corps désarticulé de Jesse. Fossettes pailletées, paupières maquillées, ses yeux globuleux sont figés. Le bleu brillant de sa robe est maculé d’un rouge noirci. Sa gorge est tranchée. Un halogène puissant éclaire la scène, troublé par le crépitement lent, mais régulier, d’un flash. Un photographe, l’attention attisée, immortalise l’ensemble. Bienvenue dans l’univers impitoyable de la mode tel que le décrit le réalisateur danois. Un rêve cauchemardesque où un regard, le plus souvent masculin, peut faire d’un corps une viande ou une déesse. Un paradis au goût d’enfer où la femme affamée est une louve pour la femme. D’un réalisme documenté d’abord, son approche glisse progressivement dans le conte horrifique. Telle une Alice égarée, la virginale Jesse traverse le miroir aux alouettes dont les brisures saillantes l’écorchent et la saignent. Vanité, orgueil et jalousie parsèment le chemin de la belle endormie qui risque alors de ne jamais se réveiller.  La signature esthétique de NWR, comme elle apparaît dorénavant, décrit bien le glacial et le glaçant de cet empire vampirisant à travers un éclairage néon aux couleurs froides, des noirs inquiétants et des pulsations musicales. Teintée d’ironie et d’élans pervers, sa réflexion sur la beauté ne manque pas d’attraits, mais vaine, elle n’opère aucun renversement final. Son style chic et choc, mêlé de trique et toc, n’atteint pas le trouble obsessionnel compulsif de son modèle « lynchien » au point d’opter parfois pour des facilités provocantes qui nous laissent sur notre… faim.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s