« L’étreinte du serpent » (El abrazo de la serpiente) de Ciro Guerra

Séances rattrapage

(Rattrapage) Aie confiance…

Au début du XXe siècle, dans la forêt amazonienne, Théo, un ethnologue allemand malade, demande l’aide du chaman Karamakate afin de trouver la yakruna, fleur mythique apte à le guérir. Quarante années plus tard, Evan, un botaniste américain, s’apprête à effectuer la même quête en s’appuyant sur les écrits de l’Allemand. A son tour, il rencontre Karamakate. Mais celui-ci a vieilli et égaré tous ses souvenirs.

En montage alterné, le croisement de ces deux histoires permet d’illustrer dans un éblouissant noir et blanc, le temps passé et ses ravages. L’ambition colonialiste, les dérives missionnaires, l’exploitation des ressources ont marqué ce lieu sacré et rongé les cultures environnantes. Même les mémoires ont oublié. Comme dans le cinéma de Werner Herzog, l’Amazonie emporte ici les hommes et les spectateurs, les envoûte et les étreint, tel un serpent, dans les circonvolutions de son fleuve immense pour mieux les étouffer. Un film dense, complexe et mystérieux.

(7/10)

L'étreinte du serpent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s