« War dogs » de Todd Phillips

Critiques

Pensée du jour : Économie de guerre

David, 22 ans, masseur à domicile pour les vieux riches de Miami et futur papa, vivote comme il peut. Quand Efraim, son meilleur ami des années lycée, refait surface et lui propose de devenir son associé, il peine à refuser. Même si le prix à payer est de s’improviser trafiquant d’armes.

Une fois de plus, la réalité surpasse l’imagination de la fiction. Qui pourrait croire que le gouvernement américain, en pleine guerre d’Irak, a confié, sur appel d’offre, la qualité de son armement à deux novices prépubères dans leur tête qui ont fait de la fumette une valeur actuelle ? Avec Bush et Cheney au pouvoir, faut-il encore s’en étonner ? Sitôt l’invraisemblable avalé, demeure une comédie inégale dont le propos jaunit le sourire esquissé. Si rappeler que l’argent est le véritable nerf de la guerre s’avère louable, difficile de pardonner à ces deux Tony Montana bêtas, prêts à sacrifier convictions et morale, amitié et famille pour une mallette pleine de billets.

6/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s