« Juste la fin du monde » de Xavier Dolan

Critiques

Pensée du jour : Je suis venu vous dire que je…

Cela fait douze ans que Louis, dramaturge de renom, n’a pas revu sa mère ni son grand frère ni sa petite sœur. Il les retrouve enfin, la peur au ventre.  Son intention, leur annoncer sa mort prochaine.

« Ce n’est qu’un déjeuner en famille, c’est pas la fin du monde… ». Et pourtant, dans ce petit théâtre fragile, rien n’est simple, rien n’est évident. La communication ne passe plus. On crie pour se faire entendre, mais aucun ne s’écoute. On se coupe la parole afin de mieux pouvoir se taire. Les soliloques en parallèle tue le dialogue. Pourtant, il suffirait de trois mots pour tout changer. Trois petits mots qui engorgent la voix et brûlent les lèvres de Louis. Lui, l’écrivain qui maîtrise si bien la langue, reste cloîtré dans son silence. Dans cette « mère » agitée, il y a bien la possibilité d’une île en la figure de Catherine, la belle-sœur soucieuse qu’il vient de rencontrer. Mais il est bien tard et le temps continue de passer. Ce temps perdu à jamais et le peu qu’il lui reste. Ce tic-tac morbide scandé par le coucou du salon retenant l’oiseau prisonnier. Tout comme la caméra qui, au plus près des corps et des visages, séquestre les personnages dans leur individualité et les empêche de se retrouver. Tous dissimulent leur mal-être derrière un excès de maquillage, de colère ou de grossièreté. Et cet amour inexprimable et inexprimé. Ces tristes sires donnent l’envie folle de les gifler avant de les étreindre fort. Le virtuose québécois assume à nouveau l’outrance sonore et le kitsch visuel qui peuvent gêner. C’est sa patte, sa signature. Pourtant, en s’appuyant sur un casting aussi luxueux qu’un palace, si luisant qu’on peine à ne plus le voir, il lui suffit juste d’un regard, de quelques millilitres de parfum ou d’images anciennes de deux jeunes frères pour nous transpercer le cœur.

8/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s