« La danseuse » de Stéphanie Di Giusto

Critiques

Pensée du jour : Les feux de la rampe

De l’Ouest américain à Paris, l’ascension et la chute de Mary Louise Fuller, dite Loïe, icône de la danse moderne au début des années 1900, avant d’être effacée des mémoires par Isadora Duncan.

Une véritable héroïne de cinéma que cette Loïe Fuller. Cowgirl par son père, émigré français aux États-Unis en quête d’or, puis chrétienne obligée par sa mère, membre new-yorkaise de l’Union des femmes pour la tempérance, c’est la danse qui lui donnera un nom. Cette guerrière opiniâtre – elle porte une armure lors de sa défloration plus ou moins forcée –, inspirée par la princesse Salomé, est une artiste complète, qui des costumes à la mise en scène, en passant par l’éclairage électrique – nouveauté de l’époque  –, a su imposer ses créations uniques. Debout sur un piédestal, habillée d’une longue tunique blanche aux manches démesurées, elle agite les bras pour devenir sous la lumière colorée des projecteurs un ange, un papillon, une orchidée. Points d’orgue du film, ces chorégraphies suscitent une fascination que l’on imagine proche de l’émerveillement ressenti autrefois. Audacieux aussi, le personnage inventé de Louis, incarné par Gaspard Ulliel, sorte de présence fantomatique, à la fois mécène, amant et conscience de l’héroïne qui finira corps et cœur brûlés. La rivalité avérée avec Isadora Duncan qui la supplantera bientôt convainc beaucoup moins dans son rendu. La faute aussi à l’opération marketing construite autour de la présence pour la première fois  à l’écran de Lily-Rose Depp, fille de Vanessa et Johnny. Charmant au demeurant, l’oiseau de Paradis au pedigree d’exception déploie des ailes encore trop graciles pour se confronter à la présence athlétique de Soko. A voir laquelle des deux marquera le plus le cinéma de son temps.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s