« Mal de pierres » de Nicole Garcia

Critiques

Pensée du jour : La Passion selon sainte Marion

En Provence, Gabrielle, sensuelle et passionnée, est empreinte de folie aux yeux des villageois et de ses parents qui, pour calmer ses ardeurs, la marient à José, un ouvrier agricole espagnol. Une union insatisfaisante pour la jeune fille qui souffre du cœur et de calculs rénaux douloureux l’empêchant d’enfanter. Afin de se soigner, elle se rend contre son gré en Suisse dans un sanatorium. Elle y fera la connaissance d’André Sauvage, un lieutenant français, blessé lors de la guerre d’Indochine.

Il y a un caractère dur et entier chez Gabrielle qui ne séduit pas immédiatement. « C’est vrai ce que disent les autres… Tu es méchante ! », lui confesse son époux. Inspirée par ses lectures romantiques, si attirée par son professeur, époux et futur père, qu’elle en lèche le nom, elle ambitionne une grande histoire d’amour qui saura combler son désir et dépasser son mal de pierres. Dans un rôle à fleur de peau qui rappelle les héroïnes incandescentes de Lars von Trier, Marion Cotillard, de tous les plans, se donne et se plie. Mais la mise en scène ancienne de Nicole Garcia et une image jaunie ne la soutiennent guère, de même qu’une incohérence temporelle dommageable. Le roc ne se fissure que tardivement en présence du personnage d’André, campé par un Louis Garrel plus fantomatique que ténébreux. Au final, c’est la figure sacrificielle du mari qui convainc le plus. Fruste et en retrait, le digne quêtera sans impatience que son ange Gabrielle le prenne sous son aile.

6/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s