« Moi, Daniel Blake » (I, Daniel Blake) de Ken Loach

Critiques

Pensée du jour : Le capital humain

Daniel Blake, 59 ans, menuisier de profession, est victime d’un arrêt cardiaque. Alors qu’il est déclaré inapte au travail par son médecin, une compagnie privée mandatée par les services sociaux contredit ce diagnostic. En attendant de pouvoir faire appel, l’Anglais de Newcastle se voit dans l’obligation de rechercher un nouvel emploi afin de percevoir l’allocation chômage. Un casse-tête épuisant qui lui permet néanmoins de rencontrer Katie, une jeune mère célibataire aux portes de la misère.

Il y a de Kafka dans l’administration britannique que le vétéran Ken Loach, sorti d’une semi-retraite annoncée, s’efforce une nouvelle fois de dénoncer. Soumises à un système ultra-libéral ne considérant les malades que comme un gouffre financier, les assurances sociales se doivent d’appliquer des discours automatisés obligeant les plus faibles à postuler pour des emplois qu’ils ne seront pas en mesure d’exercer. Une perte folle de temps, d’énergie et d’humanité qui vire à l’absurde et suscite l’indignité. Telle une comédie sociale, la démonstration commence  d’amusante manière en mettant notamment aux prises le brave Daniel, à la bonhomie généreuse, avec l’imprévisible informatique. Mais, petit à petit, le ton s’assombrit et le film s’enlise, tout comme ses personnages qui mériteraient de mieux s’en sortir, dans des scènes proches du mélodrame. Une sorte de chantage à l’émotion irritant qui étiole la Palme d’or du dernier festival de Cannes.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s