« Mi amiga del parque » de Ana Katz

Critiques

Pensée du jour : Mal de mère 

Jeune maman du petit Nicanor, Liz peine à reprendre pied. Ne parvenant pas à allaiter son bébé, elle ressent culpabilité et solitude. Sa mère est décédée il y a peu et son mari, retenu par un tournage sur un volcan chilien, n’est plus qu’une présence virtuelle. Lors d’une promenade au parc, son chemin croise celui de l’insaisissable Rosa. Menace ou bouée de sauvetage ?

L’air enfantin qui émaille le générique dissonne, rappelant le lalala inquiétant du bébé de Rosemary. Mais la réalisatrice, productrice et actrice argentine s’éloigne du cinéma d’horreur à la Polanski pour interpréter la dépression post-partum sur le mode du thriller. Du moins, c’est ce qu’elle nous force à croire avec une certaine habileté. Si bien que son film convainc par la justesse psychologique de cette mère inquiète d’avoir perdu à jamais son innocence adolescente dans des a priori socioculturels, mais frustre les attentes cinématographiques des amateurs de spectacle. Un sentiment double et déroutant.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s