« Une vie » de Stéphane Brizé

Critiques

Pensée du jour : Ne pleure pas Jeannette   

La Normandie en 1819. Jeanne revient dans le domaine familial après plusieurs années au couvent. Heureuse, elle y retrouve ses parents, le Baron et la Baronne Le Perthuis des Vauds. Bientôt, elle sera présentée à Julien Delamare, un potentiel époux.

Il lui promet de l’aimer pour toujours.  Elle le croit. Mais « tout le monde ment ». Un mari volage, puis un fils manipulateur, des traîtrises à répétition. L’existence de Jeanne n’a rien d’une sinécure, c’est une désillusion. Stéphane Brizé se réinvente en adaptant Maupassant, sensible à la destinée sentimentale de cette femme, épouse et mère, corsetée par les attaches des hommes, des titres et de l’Église. Ainsi l’encadre-t-il dans une image carrée pour en faire une terrienne résistante et fragile. Dans la boue, la pluie, le vent, Jeanne subit, plie, mais ne rompt pas. Elliptique, le récit pourrait déplaire aux exégètes. Scènes oubliées, temps ramassé, drame repoussé en hors-champ ou réduit à des plans furtifs. Concentration sur les émotions, souvenirs, regrets et quelques espoirs de l’héroïne. Le choix est audacieux, mais inspiré. Tout comme l’esthétique qui semble emprunter aussi bien aux paysages maritimes de Friedrich qu’aux Hauts de Hurlevent d’Andrea Arnold. Dans le rôle de Jeanne, la comédienne et chanteuse lyrique Judith Chemla séduit aussi. Voix fluette, regard fort et visage inquiet sur lequel passent sans mal les années, elle interpelle en réincarnation physique étonnante de feue la Britannique Katrin Cartlidge – Breaking the Waves, Claire Dolan – portant avec dignité ce drame âpre et intense qui rappelle que « La vie, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit ».

7.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s