« Manchester by the Sea » de Kenneth Lonergan

Critiques

“Face à la mer”

On ne sait pas grand-chose de Lee, l’homme à tout faire de cet îlot d’immeubles insipide de Boston. Personnage taciturne et solitaire, serviable sans être aimable. Quand il apprend que son frère aîné est au plus mal, il se rend vite à son chevet. Dans la petite ville de Manchester, hameau de son enfance, il retrouve son neveu Patrick et son douloureux passé.

Dans le regard azur de Casey Affleck se lisent la peine et l’incompréhension de son personnage. Lee semble étrangement absent. Tout en retenue, il laisse éclater sa violence dans les bars. Que lui est-il arrivé ? Quelles sont ses plaies qui n’ont jamais cicatrisé ? Au fil d’un récit d’une fluidité rare, qui intègre le passé comme des souvenirs enfouis enfin revenus, l’on découvre son histoire. Et c’est sur l’Adagio d’Albinoni que se dévoile toute la tragédie d’un homme et d’une famille. En alternant les larmes avec les instants cocasses, laissant éclater un rire salvateur et inattendu, le réalisateur britannique échappe avec talent à la lourdeur mélodramatique qui lui tendait ses pièges. Quelques notes de classique transcendent la simplicité du quotidien décrit. Transporté par la grâce de l’interprétation, on ne peut alors qu’être émus par ces âmes errantes unies par le deuil. Face à leur mer déchaînée, elles devront affronter le sentiment coupable, la responsabilité et le chagrin pour voir en l’autre la possibilité d’une île. Juste et poignant.

9/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s