« Planétarium » de Rebecca Zlotowski

Séances rattrapage

(Rattrapage“Medium”

Laura et sa cadette Kate débarquent dans le Paris de la fin des années 30. Réputées pour leurs séances de spiritisme, elles se produisent dans des cabarets et attirent l’attention du producteur André Korben. Fasciné, il souhaite filmer les deux sœurs américaines.

Croire à ce que l’on ne peut voir et ne pas considérer ce qui se trame sous ses yeux. Soit l’extralucidité présumée d’un côté, mêlée à l’illusion cinématographique, et, de l’autre, l’antisémitisme rampant annonciateur de l’extermination prochaine. Quand le paranormal côtoie la réalité la plus sinistre. On remarque le charme du français encore hésitant de Natalie Portman. On s’intéresse avec curiosité à l’éclosion de Lily-Rose Depp. Mais on regrette le manque de magie de l’ensemble.

(6/10)

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Planétarium.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s