« Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch

Critiques

“Lignes de vigne”

Après avoir parcouru le monde et construit une vie en Australie, Jean revient dans le domaine viticole de sa famille. Il y retrouve sa sœur et son frère au chevet de leur père malade. Que deviendra l’exploitation après lui ?

Fait-il bon vivre en région bourguignonne ? Les saisons défilent, le temps passe et lasse. Liens du sang et lignes de vigne. On serre les rangs et les coudes face à une adversité peu marquée et guère marquante : un héritage, un voisin, une épouse et des beaux-parents. On a connu et aimé un Klapisch plus inspiré, plus créatif, plus subtil. Il nous offre un millésime aimable, mais peu charnu. Pas de quoi susciter raisins de la colère ni fruits de la passion.

6/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s