« Une année polaire » de Samuel Collardey

Critiques

“Rendez-vous en terre inconnue”                                

Sans réelles attaches, le danois Anders postule pour devenir enseignant à Tiniteqilaaq, village minuscule au milieu du Groenland. Le voilà parti pour un an dans cette contrée lointaine, pas toujours accueillante.

D’une bonhommie affichée, le barbu rondouillard a tout d’un ours bien léché. Quelque peu idéaliste, il ne s’attendait pas à ce que les premiers temps soient si difficiles. Problèmes linguistiques, élèves dissipés, pas d’eau courante et chauffage défaillant douchent vite ses plus beaux espoirs. Précisons que ce représentant du pays colonisateur suscite la méfiance auprès de ses hôtes. Son regard étranger et les principes qu’il essaie d’inculquer font craindre une assimilation non désirée sur ce territoire isolé où seuls les chasseurs font encore rêver les enfants.

Entre le documentaire et la fiction, le réalisateur français fait rejouer à ses « acteurs » leur propre histoire. Dans des paysages grandioses où le blanc des neiges éternelles se mélange au bleu du ciel et de la mer, il filme une nature sauvage, ainsi que des traditions d’hier encore bien ancrées. Une belle invitation au voyage.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s