« Joueurs » de Marie Monge

Critiques

« Rien ne va plus »                                

Propriétaire avec son père d’un restaurant de quartier, Ella engage Abel pour un essai. Mais celui-ci s’enfuit, après la fermeture, avec l’argent de la caisse. Elle le poursuit, le rattrape et se laisse entraîner dans un club souterrain, grisant et dangereux.

Les jeux de l’amour du risque et du hasard. La jeune fille sage à la mine boudeuse se laisse vite séduire par l’aisance désinvolte de ce garçon sorti de nulle part. Entre eux, la passion allume, brûle et consume. Jeu, sexe et argent sont les nerfs de cette guerre contre l’addiction qui ravage les âmes. « Game over ».

Dans ce premier film, on apprécie la mise en place rapide du plateau où chacun des deux pions se hâte pour rejoindre ou emmener l’autre. Dans le rôle, le couple Martin-Rahim convainc d’abord avant de s’étioler à petit feu. Car les dés sont pipés, enlisant leur histoire dans une partie d’échecs attendus. Les jeux sont faits, rien ne va plus.

5.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s