« Monsieur » (Sir) de Rohena Gera

Critiques

“Une servante écarlate”                                            

Ratna fait sa valise pour retourner à Bombay. Monsieur a annulé son mariage. Il est de retour plus vite que prévu, sans Madame.

La servante aux saris écarlates se retrouve seule avec Ashwin, son maître. Dans ce bel appartement qui domine la fourmilière urbaine, si de minces cloisons les séparent, c’est bien deux mondes dos à dos qui cohabitent. Elle, la villageoise, veuve depuis l’âge de 19 ans, a la volonté d’écarter les barreaux de la cellule que lui réserve son rang, d’apprendre et de choisir son devenir. Lui, déçu par la vie, a renoncé à ses rêves d’ailleurs pour se languir dans une cage dorée. Un rapprochement, une complicité et la naissance de sentiments. Mais le boulevard bollywoodien ne scintille pas comme celui étoilé de Hollywood, ne laissant qu’une place ténue aux contes de fées.

Jolie découverte que cette romance exotique aux saveurs aigres-douces. Un film qui montre un visage de l’Inde qui, entre tradition et modernité, se démène pour réussir, les pieds toujours embourbés dans un système social inique et archaïque.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s