« Le chant du loup » de Antonin Baudry

Critiques

“Le silence de la mer”                                                 

Le Titane, sous-marin français, a pour mission de récupérer au plus vite un commando sur les côtes syriennes. Mais une frégate iranienne le repère et le prend en chasse. Lors de l’attaque, le jeune Chanteraide, en charge de l’identification des bruits extérieurs, détecte un son inconnu. Animal inoffensif ou danger grandissant ?

Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer. C’est sur ces mots d’Aristote que débute notre plongée en eau trouble. Une immersion dans un monde inconnu où le silence est d’argent, et l’oreille est d’or. Un sous-marin est un engin aveugle, qui parle un jargon incompréhensible et doit pouvoir, grâce à l’ouïe d’experts, distinguer entre une menace nucléaire et un cachalot malade. Le sort de la terre en dépend.

Voguant sur un scénario solide et une réalisation élégante, Antonin Baudry, ancien diplomate, nous entraîne dans le secret des profondeurs. Un univers rare sur les écrans hexagonaux, peuplé d’hommes dominant encore les machines, de frères devenus ennemis malgré eux, et de vies noyées. Quelques facilités romantiques pour féminiser l’ensemble, mais une tension palpable. Car au fond de la mer, personne ne vous entend crier.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s