« Border » (Gräns) de Ali Abbasi

Critiques

“Freaks”

La disgracieuse Tina travaille au port. Son flair imparable lui permet de détecter toute trace de culpabilité parmi les passagers qui débarquent en Suède. Quand un jour, le mystérieux Vore se dresse devant elle, la douanière est troublée. Que dissimule-t-il ?

La frontière est un repère. Elle marque les terres, sépare les êtres et les esprits. Quand elle se fêle, la confusion s’immisce. Où commence le bien et s’arrête le mal ? La bête est humaine, l’homme, un animal. Mâle et femelle se mélangent et ne font plus qu’un. Les créatures les plus monstrueuses sont celles qui se cachent et que l’on n’imagine pas.

S’inspirant des contes et légendes scandinaves, le film entremêle les genres. Ancrée dans le réel, cette romance horrifique ouvre les portes du fantastique. La laideur ambiante dérange et rebutera les plus sensibles. Mais, sans détourner le regard, il est possible de voir que l’amour, qu’il soit physique ou maternel, subsiste aussi parmi les monstres.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s