« Mon chien stupide » de Yvan Attal

Critiques

“Ma femme et mes enfants, j’abhorre”

Cela fait 25 ans qu’Henri Mohen n’a plus écrit quoi que ce soit de convenable. L’ancien essayiste à succès est en panne sèche. Il accuse sa femme et ses enfants d’être à la source de son manque d’inspiration. Quand un soir de pluie débarque dans le jardin un gros chien noir.

Il a de quoi perdre patience face à sa smala dysfonctionnelle : une épouse qui noie avant midi son mal-être dans le Prozac et le vin blanc, ainsi que 4 sales gosses fainéants, idiots et irrespectueux. Pas étonnant que l’homme dépressif leur préfère une bête informe, baveuse et obsédée qui elle n’hésite pas à aller au bout de ses pulsions.

Yvan Attal s’amuse et nous avec à désacraliser la sainte famille. Il pousse le vice à faire jouer Charlotte, son aimée, et leur propre fils. Les méchancetés fusent dans une première partie qui fait preuve de mordant. Dommage qu’il muselle son cynisme pour jouer au final la carte du tendre.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s