« Proxima » de Alice Winocour   

Critiques

“Etoile de mère”

Spationaute émérite, Sarah est choisie pour intégrer le programme Proxima et sa mission spatiale d’une année. Il faut maintenant que cette mère divorcée anticipe la séparation d’avec Stella, sa fille unique de 8 ans.

Mise à l’épreuve du corps et de l’esprit, entraînement physique exigeant, maîtrises technologiques et linguistiques… Voler dans l’espace est un privilège rare, réservé aux plus assidus. Ceux qui sauront mettre entre parenthèses, voire sacrifier pendant un temps, leur vie sur terre.

Original et documenté, le film, les pieds sur terre, se concentre sur toute la préparation de la mission, abandonnant l’aventure interstellaire aux autres exemples du genre. Il s’intéresse également à la place des femmes dans ce monde d’hommes capables encore de proclamer en riant que la cuisine sera meilleure là-haut grâce à leur présence. Convaincante dans sa combinaison, Eva Green reste une maman un peu froide, tenue à distance par son métier. La petite Zélie Boulant-Lemesle lui fait face avec un naturel bienvenu. On assiste avec elle au décollage de la fusée, l’œil intéressé, mais sans la larme qui ferait la différence.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s