« La fille au bracelet » de Stéphane Demoustier 

Séances rattrapage

(Rattrapage) “Une intime conviction”

Sur la plage, devant ses parents, Lise, 16 ans, est emmenée par la police pour être interrogée. Deux ans plus tard, on assiste au procès qui déterminera si la jeune fille a assassiné ou non sa meilleure amie.

Connaît-on véritablement ses enfants ? Sait-on réellement ce qui se joue dans leur tête ? Ce film tendu pose la question et laisse planer le doute. Dans le rôle de l’accusée, la nouvelle venue, Melissa Guers, impressionne. Mutique, impassible, rien ne transparaît sur son visage. Face à elle, ses parents effondrés demeurent droits et dignes. Quant aux joutes oratoires des différents avocats, elles quêtent en vain leur vérité. A chacun alors de se forger une intime conviction apte à différencier justice et jugement.

(7/10)

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

La fille au bracelet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s