« Benni » (Systemsprenger) de Nora Fingscheidt

Critiques

“Mommy”                                                                     

Les accès de violence de Benni, 9 ans, l’ont éloignée de sa mère. De famille d’accueil en foyer, elle est incapable de trouver sa place, malgré les bonnes volontés qui la soutiennent au quotidien.

Vêtue de rose, licornes pour socquettes et dragon en peluche serré contre elle, la blondinette aux yeux bleus passerait pour un ange d’innocence. Mais à la moindre contrariété, c’est une bombe à retardement qui explose : elle frappe, casse, insulte, vole… Les assistants sociaux, éducateurs et accompagnants s’investissent corps et âme pour soulager sa colère et ses traumatismes lointains. Mais la fillette intenable ne rêve que d’une chose : une étreinte franche et durable de sa maman.

Dans le rôle-titre, l’énergique Helena Zengel est plus que convaincante. A la fois tête à claques et émouvante. Ses accès de rage bousculent la caméra et brisent le cadre. Quant au propos, il interpelle et se rapproche du Mommy de Xavier Dolan. Que faire de ces enfants « incasables » qui en viennent à terroriser leur entourage ? Dommage que les multiples drames et quelques longueurs de ce film percutant finissent par assommer son monde.

7/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s