« The climb » de Michael Angelo Covino

Critiques

“Tandem”                                                                     

Alors que tous deux gravissent avec difficulté en vélo le col de Vence, Kyle apprend que Mike a couché avec sa fiancée. Serait-ce la fin de leur belle amitié ?

S’ensuit plusieurs chapitres ponctuant les grands événements de leur coexistence. Une oraison funèbre pour s’épancher. Thanksgiving et son pardon. Un Noël qui sent le sapin. Nouvel An, nouvelle trahison. Un enterrement de vie garçon proche du cimetière. Un mariage de mauvaises raisons… Les inséparables, pas aussi sympathiques qu’espéré, croisent et décroisent leur chemin dans un rapport d’amour-haine parfois déconcertant. L’un est un sparadrap toxique dont on n’arrive pas à se défaire, quand l’autre n’est pas capable de dire « non ».

La caméra indiscrète les étreint de ses plans-séquences remarqués, saisissant leurs dialogues et mauvaises décisions avec une délectation certaine. Malgré quelques références françaises pour faire plus chic, il manque du jus dans le moteur et des mots plus tranchants pour que l’on chevauche sans retenue ce tandem électrique.

6.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s