« Tenet » de Christopher Nolan

Critiques

“Demain ne meurt jamais”  

Un agent américain infiltré participe à une prise d’otages dans l’opéra de Kiev. Sa mission, récupérer un objet mystérieux et convoité par beaucoup. Mis en danger durant l’opération, il est sauvé par une balle inversée tirée par un soldat sorti de nulle part. Ainsi commence une lutte intense afin d’éviter une Troisième Guerre mondiale temporelle, plus dévastatrice qu’un « holocauste nucléaire ».

Autant dire que les premières scènes qui s’enchaînent à la vitesse d’un projectile risquent d’épuiser le spectateur le moins éveillé. On parcourt le monde en un claquement de doigt, multiplie les personnages furtifs et dégaine des théories pseudo-métaphysiques sur l’entropie. « Ne cherchez pas à comprendre, conseille une chercheuse, mais ressentez-le ». Progressivement, le puzzle inversé se remet en place, gagne en signification et procure un certain plaisir. A la recherche du temps perdu, le film évoque un James Bond sophistiqué retournant vers le futur pour combattre Terminator. Un scénario exagérément alambiqué qui donne le vertige, mais aurait gagné en puissance émotionnelle s’il permettait à ses personnages de dépasser leur rôle archétypique. Le Protagoniste du film, John David Washington, n’est même pas (pré)nommé. A lui seul, le palindrome événementiel de Christopher Nolan ne parviendra pas à sauver le cinéma en 2020, mais il demeure une réalisation spectaculaire à découvrir principalement sur grand écran.

7.5/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s