« Pieces of a woman » de Kornél Mundruczó

Critiques

(Film Netflix) “Cassée”

Sean et Martha attendent avec bonheur leur premier enfant. Mais l’accouchement à domicile, malgré l’aide d’une sage-femme, se passe mal. Le bébé ne survit pas. Ne reste que l’effondrement.

Scène impressionnante, tournée en plan-séquence. Premières contractions, perte des eaux, cris de douleur, gouttes de sang dans la baignoire… L’inquiétude se lit sur les visages. Le faux-suspense serre les cœurs et fait monter l’angoisse. Quant aux premiers pleurs, ils rassurent à peine, car ce début sera bientôt la fin.

Malgré la performance royale de Vanessa Kirby, le reste du film ne peut que décevoir après une entame aussi forte et cruelle. Le deuil qu’il faut affronter, l’anéantissement du couple, les maladresses des proches, le regard des autres et cette soif de justice réparatrice si américaine… Au mieux du déjà-vu, mais le plus souvent des digressions inutiles ou mal menées. La mise en pièces de cette femme, épouse et mère avortée, aurait amplement suffi. Un personnage brisé qui s’accroche à ces quelques minutes de vie pour reconstruire la sienne.

(6.5/10)

twitter.com/cinefilik                                                                              
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s