« Malcolm & Marie » de Sam Levinson

Critiques

(Film Netflix) Tête-à-tête

Au retour de la première de son film, Malcolm est euphorique. La soirée fut un succès. Mais Marie, sa compagne, est contrariée. Il ne l’a jamais citée dans son discours de remerciement, alors que c’est son histoire qu’il a traduite à l’écran.

Scène de la vie conjugale. Bonheur et désir riment avec rancœur et souffrance. Une fois les mots acérés comme des flèches, le tango peut débuter. On s’étreint pour mieux s’éloigner. On se bouscule pour vite se basculer. Le tête-à-tête est oppressant, épuisant, presque lassant. Une pause cigarette pour souffler.

La nuit noire donne aux arbres une allure gothique. Qui a peur de la louve ? En ce « jeux t’M, moi non plus », chacun griffe et mord à son tour. Elle, grande liane à l’âme en peine, fragilisée par son passé. Lui, l’artiste autosuffisant moins sûr qu’il n’y paraît. Qui manipule qui ? Entre gris clair et gris foncé, le couple Zendaya-Washington magnifié séduit. Cadencé par un jazz et une mise en scène élégants, leur affrontement très bavard offre somme toute de belles étincelles et une réflexion sur le cinéma même. Quel rôle attribué à la muse ? A quel point le sexe, le genre et la couleur influencent notre regard ? Émotion ou vérité, laquelle doit dominer ? Et cette tirade amusante sur l’inanité des… critiques.

(7.5/10)

twitter.com/cinefilik                                                                              
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s