« Supernova » de Harry MacQueen

Critiques

“Comment te dire adieu”  

Atteint d’une démence précoce et dégénérative, Tusker part sur les routes avec Sam, son amour de toujours. L’occasion de rendre visite à la famille et aux amis une dernière fois.

Il y a peu Helen Mirren et son mari malade, fuyant en camping-car un avenir grevé, l’avaient échappé belle. Le père Hopkins affrontait avec désespoir la sénilité sous le regard humide de sa fille. Quant à Barbara Sukowa, elle faisait tout pour se sortir à deux des griffes d’un accident vasculaire. Lorsque l’autre ne va plus, la détresse étreint celui ou celle qui restera. Dans la boîte noire de Pandore, il y a la peur de se voir partir, de ne pouvoir mourir dignement, et l’impuissance du proche-aidant.

De beaux paysages anglais, mais quelques étoiles et violons de trop pour un sujet poignant. La délicatesse vient avant tout de son couple d’acteurs, Colin Firth et Stanley Tucci. Leurs chamailles amusent, quand leurs gestes affectueux rassérènent. Une complicité naturelle. Qu’elle étreigne deux personnages masculins ne change rien. La douleur est la même pour tous au moment des adieux.

(6.5/10)

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s