TOP10 2016

Top10

Choisir 10 films, c’est renoncer aux 108 autres. Et pour ne pas ressentir l’amertume du regret, je m’autorise cette année à en citer 15 qui ont su capter mon intérêt, engendrer l’émotion et me laisser un souvenir fort et durable :

15) « Les 8 salopards » (The hateful eight) de Quentin Tarantino
Les 8 petits « niggers »
14) « Après la tempête » (Umi yori mo mada fukaku ) de Hirokazu Kore-Eda
Suis-je devenu l’adulte que je souhaitais être enfant ?
13) « Le client » (Forushande) de Asghar Farhadi
Jugement dernier ou grand pardon ?
12) « Juste la fin du monde » de Xavier Dolan
Famille, je vous « haime »
11) « Le fils de Jean » de Philippe Lioret
Papaoutai ?

Et les 10 films de 2016 à voir sont :

10) « Guibord s’en va-t-en guerre » de Philippe Falardeau
Vive le Québec libre !
9) « Premier contact » (Arrival) de Denis Villeneuve
Au commencement était le Verbe
8) « Toni Erdmann » de Maren Ade
The greatest love of all
7) « Sully » de Clint Eastwood
Atterrissage et décollage réussis
6) « Ma vie de courgette » de Claude Barras
Cœur d’artichaut
5) « Elle » de Paul  Verhoeven
IsabElle et lui
4) « Steve Jobs » de Danny Boyle
To think different or not to think different, that is the question
3) « Aquarius » de Kleber Mendonça Filho
Bleu Brésil
2) « Mademoiselle » (Agassi) de Park Chan-Wook
Entre les esses, les aimes

And the winner is…

1) « Anomalisa » de Charlie Kaufman et Duke Johnson
Poupée de chair, poupée de son

TOP10 2015

Top10

116 films vus en 2015, intacte est la passion. Des révélations, des confirmations, des déceptions… Citons au passage, les quelques recalés qui ratent de peu le tableau d’honneur : les biopics de qualité US tels que Foxcatcher (Bennett Miller), The imitation game (Morten Tyldum) et Selma (Ava DuVernay). La folie américano-australienne de Mad Max: fury road (George Miller). Les dépaysants Taxi Téhéran (Jafar Panahi), Notre petite sœur (Hirokazu Kore-eda) et Le meraviglie (Alice Rohrwacher). Sans négliger les Français de souche que sont La loi du marché (Stéphane Brizé), Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin), Mon roi (Maïwenn) et le soyeux de L’hermine (Christian Vincent). Demeurent les 10 films de 2015 qui ont su le plus m’impressionner, me séduire et m’émouvoir :

10) Kingsman: services secrets de Matthew Vaughn
James Bond et Kick-Ass ont un fils et il voyage en « Firth class ».

9) Mustang de Deniz Gamze Ergüven
Rien n’arrête des jeunes filles lancées au galop.

8) Sicario de Denis Villeneuve
Si le paradis est au ciel, l’enfer est sur terre.

7) Marguerite de Xavier Giannoli
L’amour rend aveugle… et sourd.

6) La tête haute de Emmanuelle Bercot
Coup de tête, coup de poing, coup de cœur.

5) Vice-versa de Pete Docter
Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, les enfants viennent de la planète Pixar.

4) A most violent year de J. C. Chandor
Mon royaume pour un camion de fuel !

3) Mia madre de Nanni Moretti
Nouvelle page d’un journal intime.

2) Le fils de Saul de László Nemes
Le film à voir et qu’il sera difficile de revoir.

And the winner is…

1) Birdman ou (la surprenante vertu de l’ignorance) de Alejandro González Inárritu
Virtuose mise en slip d’un comédien.

Top10 2014

Top10

« Choisir, c’est renoncer » dit André Gide. Or, ne retenir que le 9 % d’une année riche, c’est passer sous silence des œuvres marquantes plus que dignes d’être retenues et partagées. Alors, oublions les convenances et citons en préambule les quelques films qui échouent avec les honneurs aux portes du TOP 10 2014.

Une nouvelle amie de François Ozon, l’agent provocateur du cinéma français ; La ritournelle de Marc Fitoussi avec Isabelle Huppert au milieu des vaches ; Locke de Steven Knight, quand 1 h 30 passée dans une voiture atteint un suspens hitchcockien ; Le loup de Wall Street de Martin Scorsese, à quand un oscar pour Leonardo ? ; Nymphomaniac, vol. 1 de Lars von Trier, jouissance malheureusement ombragée par le second volet.

Reste le meilleur… Attention, compte à rebours enclenché !

10) Sils Maria d’Olivier Assayas :

Le serpent de Maloja ou le temps qui passe sur le visage d’une actrice.

9) Mommy de Xavier Dolan :

Le surdoué québécois ouvre le cadre et frappe en plein cœur, nonobstant quelques excès !

8) Only lovers left alive de Jim Jarmusch :

L’amour est éternel pour les… vampires.

7) Gone girl de David Fincher :

La perversité a désormais un visage, celui de Rosamund Pike.

6) Twelve years a slave de Steve McQueen :

Le film oscarisé de l’année pour témoigner de la violence de l’esclavage.

5) Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne :

Marion Cotillard en débardeur rose, incarnation christique de la Passion à la Résurrection.

4) Tel père, tel fils de Hirokazu Koreeda :

Au Japon, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais un courant d’une douce violence. Et ça, c’est un oxymore.

3) Her de Spike Jonze :

Peut-on tomber amoureux d’une voix seule ? Absolument.

2) Le vent se lève de Hayao Miyazaki :

Miyazaki prend sa retraite… Il faut tenter de vivre.

And the winner is…

1) Whiplash de Damien Chazelle :

La batterie est un art de combat. Duo-duel virtuose et extatique entre la révélation et le vilain de l’année !

TOP10 2013

Top10

1) Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow

2) Lincoln de Steven Spielberg

3) Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann

4) La vie d’Adèle : chapitres 1 et 2 de Abdellatif Kechiche

5) Blue Jasmine de Woody Allen

6) Jeune et jolie de François Ozon

7) Le Passé de Asghar Farhadi

8) Prisoners de Denis Villeneuve

9) Gravity de Alfonso Cuarón

10) Django Unchained de Quentin Tarantino