Meilleur réalisateur 2016

And the winner is...

Sont nommés :

Clint Eastwood, le pilote de l’avion (« Sully »)
– Le bon client Asghar Farhadi (« Le client »)
– Les marionnettistes Duke Johnson et Charlie Kaufman (« Anomalisa »)
– L’eau et la vie selon Kleber Mendonça Filho (« Aquarius »)
– Le damoiseau Park Chan-Wook (« Mademoiselle »)
Paul Verhoeven, le Hollandais violent (« Elle »)

Et le cinéfilik du meilleur réalisateur 2016 est attribué à…

Park Chan-Wook (« Mademoiselle »)

park-chan-wook

 

Meilleur réalisateur 2015

And the winner is...

Oscars

Les rêveurs qui font rêver… Sont nommés :
– J. C. Chandor, entre Scorsese et Shakespeare (A most violent year)
– L’envol d’Alejandro González Inárritu (Birdman ou (la surprenante vertu de l’ignorance))
– Laszlo Menes marque l’Histoire (Le fils de Saul)
– Jafar Panahi et son taxi nommé désir (Taxi Téhéran)
– Vive le cinéma libre du Québécois Denis Villeneuve (Sicario)

Et le cinéfilik du meilleur réalisateur 2015 est attribué à…

Laszlo Menes pour son traumatisant Le fils de Saul.

Laszlo Nemes