« Chez nous » de Lucas Belvaux

Critiques

“Frontal”

Pauline Duhez est infirmière à domicile dans une petite commune du Nord de la France. Les nombreux patients, son père malade et ses deux enfants cadencent ses journées intenses. D’un naturel affable et dévoué, elle fait montre d’une proximité avec les petites gens. Une qualité qui n’échappe pas au parti « Rassemblement National Populaire » en vue des élections prochaines.

Dans une pénombre bleue marine, un tracteur agricole laboure un champ parsemé d’obus. Attention terrain miné sur lequel s’avancent les sabots boisés du Belge Lucas Belvaux. Dans ce film, qui suscita les réactions outrées du FN à quelques semaines de la présidentielle, il s’intéresse à l’engagement politique, ses causes et ses dérives. Dommage qu’il entoure ses personnages premiers, Pauline et le Docteur Berthier, recruteur déguisé, de pions plus caricaturaux et moins convaincants qu’il avance un à un sur les cases de son grand échiquier.  Pas toujours subtile, la démonstration suscite néanmoins le débat autour du discours populiste, de l’extrémisme manipulateur et de la violence virale. En conséquence, il interroge aussi sur la manière parfois tendancieuse de les dénoncer.

6/10

twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s