« Nous venons en amis » (We come as friends) de Hubert Sauper

Séances rattrapage

Juillet 2011, le Soudan, immense pays africain, se rompt. Le Soudan du Sud gagne son indépendance et suscite alors les convoitises des plus grandes puissances occidentales et orientales.

Le cinéaste Hubert Sauper avait marqué en son temps les esprits avec son documentaire Le cauchemar de Darwin. Il y dénonçait une mondialisation ravageuse symbolisée notamment par l’introduction néfaste de la perche du Nil dans le lac Victoria. Son nouveau film illustre avec vigueur une forme de néo-colonialisme sous prétexte de l’aide au développement. Américains et Chinois rivalisent pour s’approprier et exploiter les richesses d’une terre au détriment de ses habitants, abandonnés entre misère et violence. Images fortes, images choc. Discours orienté, mais non moins raisonné. Soit, la signature du cinéaste autrichien.

(7/10)

We come as friends

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s